Au cours des deux opérations « 1000 mains à la pâte » pour le chemin de Compostelle, quelque 1 690 m de murets ont été reconstruits, ce qui est magnifique, même si parfois « la technique ne semble pas tout a fait maîtrisée », si l’on peut dire, mais ça partait d’un tel élan de générosité !
Aussi, les personnes qui souhaitent s’initier ou se perfectionner à ce travail, peuvent se diriger vers l’Association de Découverte et Sauvegarde du Patrimoine de Limogne.

D’autres journées seront programmées, les dates seront arrêtées début mars 2017.

Une vidéo à voir :